Favoris du mois : Avril 2018

L’année dernière, j’ai introduit une nouvelle série sur le blog : mes favoris du mois. Cet article n’a malheureusement jamais été suivi d’une deuxième édition, car j’oubliais constamment de noter des coups de coeur à partager. Avec l’arrivée du mois d’avril, j’ai décidé qu’il était temps de relancer cette série.

Je vous présente aujourd’hui :

  • Mon objet du mois
  • Ma lecture du mois
  • Ma pièce du mois
  • Mon chat du mois

Continuer la lecture

Le premier mot

Chaque jour, l’écrivain doit affronter le même mur qu’il a démoli la veille : la page blanche. La vaincre n’est qu’une solution temporaire. Son retour est éternel, comme un soleil que la nuit n’arrive jamais à vaincre pour de bon.

Mon combat avec la page blanche est épuisant — parfois maudit — mais je le considère toujours en ma faveur : pour le surmonter, je n’ai qu’à poser un premier mot. Ce premier mot est mon fidèle compagnon et aujourd’hui, je vous partage l’ampleur de notre relation.

Continuer la lecture

[Astronomie] L’autobiographie d’un astronaute accompli

En 2015, deux astronautes ont décidé de passer une année entière dans l’espace, un accomplissement qui n’avait auparavant jamais été réalisé. L’un d’entre eux était Scott Kelly. Dans son autobiographie, l’Américain détaille son séjour prolongé sur la Station Spatiale Internationale (SSI) et fait voyager le lecteur avec lui, transformant Endurance en une aventure passionnante et riche en informations. Aujourd’hui, je vous partage trois faits reliés à l’espace que j’ignorais avant de faire cette lecture.

Continuer la lecture

Anecdote (#2)

Il y a quelques semaines, j’ai publié un article discutant des éléments qui font automatiquement baisser mon intérêt pour une histoire. Vous pouvez le lire en cliquant ici. Je vous en reparle aujourd’hui parce que seulement quelques heures après la sortie du texte, une étonnante coïncidence s’est produite. J’ai décidé de vous la partager en petite anecdote !

Continuer la lecture

[Critique] Station Eleven par Emiliy St. John Mandel

Station Eleven par Emily St. John Mandel

Quelques heures après la mort d’une célébrité Hollywood — crise du coeur en pleine scène de théâtre — le monde est changé à tout jamais par une pandémie foudroyante qui décime la civilisation. Seul un maigre nombre de survivants réussissent à y échapper, découvrant désormais une vie sans électricité, sans avions et sans espoir. Station Eleven jongle entre le passé et le présent, tissant un fil conducteur entre les quelques humains toujours vivants qui ont côtoyé l’acteur connu.

Cette critique ne contient aucun spoiler.

Continuer la lecture