Bienvenue à la maison, Luna !

chat3
Le 20 octobre 2016, j’ai enfin pu réaliser mon plus grand rêve de jeune fille : avoir un chat. Pour en savoir plus sur le processus d’adoption ainsi que sur l’intégration de Luna au sein de cette nouvelle famille, continuez votre lecture !

Lorsque l’idée d’adopter un chat a commencé à se concrétiser, je suis immédiatement allée visiter plusieurs sites sur lesquels j’espérais trouver le félin adéquat. J’ai débuté par les annonces de kijiji et lespacs, pour ensuite me rendre sur les pages web des refuges animaliers du coin. C’est finalement sur le site petfinder que j’ai rencontré un coup de coeur total : la petite Luna, ou alors Sunshine à l’époque. Voici la photo d’introduction qui m’a instantanément charmée :

1

Une description de l’animal accompagnait cette image.

  • Nom : Sunshine
  • Âge : 5 ans
  • Stérilisée ? : Oui
  • Dégriffée ? : Non
  • Informations : Une chatte timide au départ, mais affectueuse par la suite. Abandonnée en juillet 2016 suite à des problèmes urinaires.

Merveilleux : elle remplissait les trois critères de notre famille, c’est-à-dire qu’elle était adulte, stérilisée et avait le poil court (avec des pattes blanches trop mignonnes en bonus !!). Notre désir de l’adopter venait de se confirmer ! Après quelques vérifications, nous avons cependant découvert qu’elle avait été placée il y a un mois dans une famille d’accueil temporaire, en attente d’une adoption définitive. La procédure venait de se compliquer quelque peu : au lieu de simplement aller au refuge, nous devions attendre la date où la famille était disponible pour nous accueillir.

Après de longs jours d’attente, nous avons finalement réussi à organiser une rencontre pour le jeudi 20 octobre 2016. Le jour venu, ma mère et moi nous sommes rendues — accompagnées d’une employée du refuge – au domicile actuel de Sunshine.

Partie I: La première rencontre

En lisant la description de sa page petfinder, nous nous attendions à trouver une chatte anxieuse et malade, blessée émotionnellement par l’abandon de son ancienne famille. Cependant, la chatte qu’on y rencontra était tout le contraire : elle est venue nous voir dès notre entrée dans la maison et a immédiatement léché mes doigts. Nous savions que c’était la chatte pour nous ! Après deux heures de discussion et de recueillement d’informations, nous avons finalement pu revenir à la maison avec une boule de poil sur la banquette arrière (dans une cage, bien évidemment). Le trajet d’environ 20 minutes s’est très bien passé : elle ne semblait pas anxieuse, miaulait à peine et continuait de lécher mon doigt à travers les barreaux de la cage. Je n’ai jamais moins souhaité avoir un accident qu’à cet instant, haha !

Partie II: L’arrivée à la maison

Puisque la première pièce introduite à un chat adopté joue un grand rôle dans son adaptation, nous avons décidé d’ouvrir sa cage dans ma chambre. L’employée du refuge avait estimé qu’il prendrait à la chatte 3 à 4 jours avant que celle-ci ait le courage d’explorer le reste de la maison, mais surprise : à peine 4 minutes après l’arrivée, elle était déjà en train de s’aventurer dans tous les recoins ! Elle ne semblait pas du tout apeurée et accueillait notre affection avec joie et ronronnements.

chat1

Partie III: La première nuit

Bien qu’elle n’ait pas paru anxieuse à son arrivée, la nuit — je le suppose — a dû être une grande épreuve pour elle. Tout comme pour moi.

Au total, j’ai dû dormir un maximum de 20 minutes cette nuit-là ; les miaulements et les courses à travers la maison (ainsi que ses plongeons de ma bibliothèque jusqu’à mon lit) ont barré le sommeil de mes options. J’avais l’impression qu’un chaton de 3 mois était dans ma maison, tant elle regorgeait d’énergie ! Mais j’étais si heureuse qu’elle ne soit pas apeurée par ma présence que j’ai à peine été mécontente de cette nuit difficile.

chat2

Partie IV: La deuxième journée

Suite aux conseils du refuge, nous avions installé deux litières pour Luna. Cependant, après plus de 30 heures à la maison, elle n’avait toujours pas produit de selles, ce qui nous inquiétait un peu. Nous pouvions au moins nous réjouir du fait qu’elle avait uriné dans ses deux toilettes et nous avait donc prouvé que son problème de malpropreté était complètement réglé.

Côté caractère, elle avait cessé de miauler et avait fait de ma chambre sa demeure presque permanente : elle restait couchée des heures sur un petit pouf qui avait été placé près de la fenêtre. Cette belle vue pardonnait la nuit que je venais de passer… Quand je sortais de la pièce, elle me suivait à travers la maison.

chat5

Elle mit fin à son absence d’excréments en fin de soirée, ce qui confirma le fait suivant : elle était une chatte avec une capacité d’adaptation exceptionnelle. Elle avait bien mangé et bu, avait joué avec nous et avait enfin utilisé le superbe arbre à chats que nous lui avions acheté.

Petit détail cocasse : la seule chose qui semblait la mettre dans un état de détresse était la sonnerie du téléphone ! Dès qu’on appelait la maison, elle partait immédiatement se cacher sous mon lit.

Partie V: Maintenant

Demain marquera la première semaine de Luna au sein de ma maison. Elle dort désormais avec moi toutes les nuits, se promène sans crainte à travers la maison et continue d’apprécier l’affection et l’attention. Bien qu’elle ait cassé mon miroir, fait tomber mes posters, qu’elle me laisse difficilement manger en paix et persiste à avoir des folies nocturnes, il est merveilleux de l’avoir dans ma vie ! J’ai hâte de voir les futures aventures que sa compagnie me réserve.

chat8

5 réflexions au sujet de « Bienvenue à la maison, Luna ! »

  1. Elle est magnifique et me fait fort penser à mon chat (qui a une tâche de beauté noir en forme de coeur sur le nez *-* ).
    Très heureux de pouvoir te lire à nouveau, à mercredi prochain!

  2. Je voulais justement te demander des nouvelles!! elles a l’air adorable! les nuits vont se placer, Sowilo y a mis quelque temps aussi. Très chouette de te lire,

Répondre à Lamshe Annuler la réponse.