Conversation

Vous êtes avertis d’avance : il est pas très sérieux, cet article. Pas soigné non plus. Mais il est digne d’une conversation avec moi !

Je m’appelle Mamaki. J’ai 18 ans. Mais ça, si vous aviez lu mon « À PROPOS », vous le saviez probablement déjà. Bon après je vais pas faire comme si mes 24 abonnés étaient de parfaits inconnus hein, on s’entend que vous êtes ma famille, mes amis ou alors les amis de ma famille (#succès). J’écris cet article parce que j’ai toujours été très sérieuse sur ce blog, et que récemment on m’a fait remarquer que ce serait bien de montrer par écrit le non-sérieux que je représente vocalement dans la vraie vie.

J’ai un peu de mal à m’exprimer à voix haute. Je suis pas gênée ou quoi que ce soit, mais j’ai tendance à mettre trop de mots dans ma bouche en même temps, et ça donne naissance à des phrases plutôt maladroites. Je me suis toujours consolée à ce propos en me disant qu’à l’écrit, au moins, je savais parler. Et que l’écriture était ma deuxième, meilleure bouche. Mais en fait, c’est pas totalement vrai. Parce que même si je gagne du sens à l’écrit, j’y perds aussi une grosse partie de mon humour.

Et c’est dommage puisque mes jeux de mots sont les meilleurs. Ou du moins, c’est ce que dit mon chat quand je lui en raconte et qu’elle me quitte immédiatement pour aller vanter mon génie humoristique auprès des écureuils du balcon. Ma plus grande fan, cette Luna… Elle apprécie tellement mon blog qu’elle vient parfois sur mon clavier pour m’aider à écrire les articlefaekgkrlnhkr.gf

Une amie m’a demandé ce que j’avais préparé pour ce mercredi. Je lui ai dit que ça allait être un article écrit comme si je parlais à voix haute. Sa réponse : « Donc ça va ressembler à « hihihihi luna !! ouhouuuuuuh luna !! » ? »

Spontanéité et créativité, tassez vous : à cet instant-là, je n’ai jamais été aussi contente d’être prévisible.

Mais bon, revenons-en à quelque chose. On dirait que la vie m’a empêchée de vivre ailleurs que dans la marge : je m’appelle Mamaki, mes parents sont des moines bouddhistes et j’ai de très longs pieds. Vraiment, lequel de ces trois énoncés vous étonne-t-il le plus ? Ça fait 18 ans que je contemple cette question et je peux toujours pas y répondre.

Malgré cette différence imposée depuis ma naissance, je m’associe pas (ou plus, puisque autrefois oui — mais j’avais 10 ans) au discours du « Les gens différents c’est les meilleurs, abattons les moutons de la société ». Je considère qu’être différent, c’est la normalité. Personne est identique (CONFESSION : JE SUIS INCAPABLE D’ÉCRIRE « IDENTIQUE » SANS D’ABORD TAPER « IDENTITIQUE »), et même en aimant ce qui est populaire, ça fera jamais de nous la copie conforme d’un autre être humain sur Terre. Je comptais dédier un article complet à ce sujet donc pour le moment, je vais m’arrêter ici.

Ah et j’aime lire. Je tenais à le dire. Mais c’est nul parce que j’ai pas grand monde autour de moi qui trouve encore le temps de le faire. Il y a ma grand-mère qui me recommande parfois certains titres, et mes tantes qui viennent piquer des livres de ma bibliothèque… Autrement, c’est pas la foule. Je lis quand même à chaque jour. De 20 à 50 minutes ; chaque page couverture bénie par les pattes de mon chat. Et quand je finis un roman, j’ai super hâte d’écrire sa critique. Mais puisque mon entourage n’est pas très lecteur, ça plaît pas à grand monde. Je trouve ça dommage.

Je sais pas trop où arrêter cet article. J’imagine que je suis en train de le faire. En tout cas, j’ai bien aimé discuter avec vous. Merci pour les commentaires que vous me laissez parfois. Je suis toujours contente d’entendre mon téléphone lâcher un cri pour m’indiquer que quelqu’un a écrit quelque chose.

Bon mercredi, on se revoit au prochain.

5 réflexions au sujet de « Conversation »

  1. Moi aussi j’ai aimé le ton plus personnel de cet article Mamaki. J’oserais te suggérer de nous en faire plus souvent ou quelques lignes. Ton entourage lit beaucoup !!! Mais on s’entend que ce ne sont pas des romans (hi ! hi ! ). Tu as lu La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette ? EXCELLENT. Pour le sujet, l’écriture, son rythme, bref c’est comme un  »thriller » même si elle parle de la fuite de sa grand-mère ! Tu connais peut-être plus ses films ? Sinon ils sont excellents aussi ! Un karma de surdouée mais au moins, elle en fait de bien belles choses.
    Au plaisir de te lire la semaine prochaine

  2. Bonjour. J’ai beaucoup apprécié ton article. J’aime le ton intimiste que tu emploie et en passant comme je suis nouvelle dans ton cercle de lecteurs, moi j’apprécierais lire tes critiques de livres. Alors n’hésites pas! Bonne journée!

Laisser un commentaire